• Francúzsky jazyk

Espion de la Seconde Guerre mondiale

Autor: Source: Wikipedia

Source: Wikipedia. Pages: 71. Chapitres: Graham Greene, Joséphine Baker, Jacques Bergier, Konon Molody, Wilhelm Canaris, William Fischer, Henri Déricourt, Violette Szabo, André Labarthe, David Smiley, René Dumont-Guillemet, Pierre de Villemarest, Virginia... Viac o knihe

Na objednávku, dodanie 2-4 týždne

18.02 €

bežná cena: 21.20 €

O knihe

Source: Wikipedia. Pages: 71. Chapitres: Graham Greene, Joséphine Baker, Jacques Bergier, Konon Molody, Wilhelm Canaris, William Fischer, Henri Déricourt, Violette Szabo, André Labarthe, David Smiley, René Dumont-Guillemet, Pierre de Villemarest, Virginia Hall, Gilbert Renault, Krystyna Skarbek, Reinhard Gehlen, Paul Paillole, Rudolf Abel, Youri Ivanovitch Drozdov, Mathilde Carré, William Grover-Williams, Ian Fleming, Richard Sorge, Charles Roos, Brian Stonehouse, Stephanie von Hohenlohe, Gilbert Norman, Leopold Trepper, Jean Cremet, Guy d'Artois, Noel Annan, Enzo Sereni, Colin Hercules Mackenzie, Rudy de Mérode, DuSko Popov, Lucien Dumais, Robert Soblen, Magda Fontanges, Moe Berg, Elyesa Bazna, Duane Hudson, Dai Li, Victor Cavendish-Bentinck, Jacques Abtey, Alger Hiss, Sonja Wigert, Sherman Kent, Georges Delfanne, Sonya Butt, Cinq de Cambridge, Margery Booth, Hermann Brandl, Louis Rivet, Gédéon van Houten, Lucien Iltis, Paul Thümmel, Lily Sergueiew, Liste des Canadiens du SOE, Hans Bernd Gisevius, Iossif Grigoulevitch, Hans Gunther von Dincklage, Velvalee Dickinson. Extrait: Jacques Bergier, né le 8 août 1912 à Odessa (Ukraine) et mort le 23 novembre 1978 à Paris d'une hémorragie cérébrale, était un ingénieur chimiste, alchimiste, espion, journaliste et écrivain de nationalité française et polonaise. Salué dans la francophonie pour la grande diversité de ses connaissances et ses nombreux ouvrages, il a largement contribué à la promotion, en France, de phénomènes ou de faits négligés par la science, notamment avec son livre Le Matin des magiciens, écrit en collaboration avec Louis Pauwels. Le site de Peenemünde, base des fusées V1 et V2 Libération de MauthausenAprès des études secondaires au lycée Saint-Louis, il poursuit ses études à la Faculté des sciences de Paris et à l'École nationale supérieure de chimie de Paris. Ingénieur chimiste, licencié ès sciences, il se consacre alors à la recherche scientifique, notamment à la chimie nucléaire. En 1936, il découvre, avec le physicien atomiste André Helbronner, l'utilisation de l'eau lourde pour le freinage des électrons et réalise la première synthèse d'un élément radioactif naturel, le polonium, à partir de bismuth et d'hydrogène lourd en volatilisant un filament de tungstène. Ses autres collaborateurs scientifiques avant-guerre sont essentiellement Vladimir Gavreau ou encore le futur résistant Alfred Eskenazi. Très vite, il développe un penchant pour l'alchimie (renforcé par une rencontre supposée avec Fulcanelli en juin 1937), et affirme au début des années 1950 avoir obtenu par transmutation alchimique du béryllium à partir de sodium. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est résistant à Lyon au sein du trio des ingénieurs, puis du réseau Marco Polo mieux structuré à compter de décembre 1942 (faisant à l'occasion la connaissance de son futur grand ami François Le Lionnais -membre d'un autre groupe- en 1941). Grâce à des renseignements fournis par un ingénieur russe travaillant sur place et transmis à Londres, son réseau est ainsi à l'origine du bombardement de la base d'expérimentatio

  • Vydavateľstvo: Books LLC, Reference Series
  • Rok vydania: 2011
  • Formát: Paperback
  • Rozmer: 246 x 189 mm
  • Jazyk: Francúzsky jazyk
  • ISBN: 9781159464882

Generuje redakčný systém BUXUS CMS spoločnosti ui42.